Category Archives: Français

Le Programme de normes accueille 26 nouveaux organismes agréés et franchit le cap des 200 participants

Imagine Canada, l’organisme-cadre du secteur de la bienfaisance et sans but lucratif au Canada, accueille aujourd’hui une nouvelle cohorte de 26 organisations qui viennent se joindre au nombre grandissant d’organismes agréés à l’échelle nationale par le Programme de normes. Cet ajout vient porter à 202 le nombre d’organismes de bienfaisance et sans but lucratif ayant mérité cette distinction depuis la création du Programme en 2012. (Imagine Canada)

Le b.a.-ba de la propriété intellectuelle : comment protéger votre organisation

Souvent, la propriété intellectuelle est l’actif le plus précieux d’un organisme caritatif. Le droit des marques de commerce et le droit d’auteur protègent l’image de marque et les créations originales d’un organisme, soit deux éléments essentiels au maintien du prestige et des attributs de votre image, et de votre reconnaissance et de votre valeur auprès des donateurs. (Imagine Canada)

Jeter les bonnes bases : 3 trucs pour faire financer vos coûts indirects

Selon les chercheurs du Center for Philanthropy de l’Université d’Indiana, et contrairement à la croyance populaire, des coûts indirects et frais administratifs importants peuvent contribuer à améliorer les programmes et la réalisation de la mission d’une organisation (anglais). Cependant, l’idée même de devoir indiquer ces coûts dans une demande de financement peut causer des maux de tête, d’autant plus que les définitions de coûts indirects et de leur proportion jugée adéquate varient d’un bailleur de fonds à un autre. Nous vous proposons donc trois conseils simples à suivre pour intégrer les coûts indirects dans votre demande de financement. (Imagine Canada)

Ouvrir les réunions du CA au public

Discuter des avantages et inconvénients liés à l’ouverture des réunions du CA au public n’est pas une mince affaire. Acceptons-nous que les membres surveillent de près nos discussions? Un invité pourra-t-il participer à la réunion? Est-ce que quelqu’un viendra? Tout en tenant compte des questions de protection de la vie privée, de transparence et de responsabilité, l’auteure invitée Elizabeth McFaul discute ce que les OSBL pourraient gagner en ouvrant les réunions de leur CA au public. (Imagine Canada)